Vos besoins
Trouvez votre solution sur mesure
Vos besoins
Selectionnez ce qui vous correspond le plus pour Conformité RGPD
Vos besoins
Selectionnez ce qui vous correspond le plus pour Externalisation
Vos besoins
Selectionnez ce qui vous correspond le plus pour Gain d’espace
Vos besoins
Selectionnez ce qui vous correspond le plus pour Economie
Vos besoins
Selectionnez ce qui vous correspond le plus pour Interopérabilité

Rappelez-nous


    Intégrer VITAM, logiciel Open Source d’archivage, dans un Système d’Archivage Electronique (SAE) permet de construire une offre de service de tiers archivage numérique en capacité de répondre aux enjeux de grande volumétrie, de capacité multi-clients dans des conditions de sécurité et de pérennité optimales.

    Qu’est-ce que VITAM ?

    En 2010, les Archives Nationales se sont rendues compte qu’elles allaient devoir traiter en une année autant de données qu’elles avaient pu collecter au début des années 80.

    De ce constat est né le programme VITAM (Valeurs Immatérielles Transmises aux Archives pour Mémoire), sous l’impulsion des ministères de la Culture, des Armées et des Affaires Étrangères (le ministère de la Culture étant investi d’une mission d’archivage définitif pour tous les ministères à l’exception des Affaires Etrangères et de la Défense qui procèdent eux-mêmes à l’archivage de leur propre production). Ce projet gouvernemental, financé à hauteur de 15 millions d’euros, a été lancé en 2015 et est soutenu par une quinzaine d’organisations publiques et privées.

    Celui-ci vise à :

    • Assurer l’archivage numérique des données produites par l’Etat tout au long de leur cycle de vie
    • Conserver la production documentaire des administrations de l’Etat, mais aussi celle des collectivités.

     A quoi sert VITAM ?

    Ce logiciel Open Source d’archivage électronique est un socle de gestion des archives, capable de gérer de très gros volumes d’archives numériques (milliards d’objets) dans des conditions de sécurité et de pérennité optimales.

    Où en est le programme ?

    Dès novembre 2016, une version bêta du logiciel était disponible. Une version V3 de ce logiciel a été livrée le 30 mars 2020. Cette troisième version a été enrichie d’une série de fonctionnalités additionnelles :

    • Filtrage des accès par règles de gestion
    • Transfert d’archives vers un autre service d’archivage électronique
    • Mise à jour du contenu de l’ontologie

    Un club utilisateur, rassemblant une trentaine de personnes (ministères, collectivités ou opérateurs de l’État), a aussi été créé pour améliorer les fonctionnalités existantes ou en développer de nouvelles. Une V4 devrait voir le jour en 2021.

    Pourquoi intégrer VITAM à un SAE ?

    Un SAE bâtit autour d’un cœur VITAM Haute Capacité permet de gérer de très gros volumes d’archives numériques (milliards de documents), dans des conditions de sécurité (Confidentiel Défense) et de Pérennité (archives définitives) optimales.

    Un SAE basé sur VITAM offre plusieurs avantages pour une entreprise :

    • Un modèle économique lié à l’Open Source qui permet de bénéficier d’une solution de très haut niveau.
    • Des dispositifs parmi les plus performants sur le plan technologique : architecture distribuée adaptée au cloud, intégration continue, interfaçage API full REST… ;
    • Une interopérabilité du dispositif pour préserver la vocation probatoire des documents sur le très long terme.

    XELIANS est le premier opérateur privé à implémenter VITAM dans son SAE.

    Découvrez notre solution Xelians AM

    retour en haut de page